Vous avez rempli avec votre médecin traitant la déclaration MDPH :

  • Vous présentez une ou plusieurs maladies « invalidantes » :

– La MDPH ne reconnaît pas le caractère invalidant de vos pathologies;

– Le taux d’invalidité défini par la MDPH ne vous semble pas correspondre à la réalité de votre symptomatologie.

Dans ces cas, un médecin-conseil de victime peut vous assister, peut vous aider à faire valoir le caractère invalidant de vos pathologies, et vous aider à obtenir le taux d’invalidé qui correspond à vos pathologies.

Vous avez besoin d’aide ? Je suis à votre écoute !

Vous êtes « militaire »

Vous avez été victime d’un accident de service et vous présentez des lésions imputables à cet accident : une expertise sera provoquée par votre hiérarchie afin de déterminer un taux d’invalidité correspondant à une PENSION MILITAIRE D’ INVALIDITÉ (PMI).

Un médecin-conseil de victime pourra vous assister, et vous aider à obtenir un taux correspondant à la réalité de votre état séquellaire.

« Ne soyez pas doublement victime,
ne soyez pas victime de votre expertise ! 
  » 

Quel est le rôle médecin-conseil ?

  • Le médecin-conseil vous explique le déroulement de l’expertise et son intérêt afin de rassurer la victime.
  • Au travers de la consultation d’expertise le médecin conseil de victime va évaluer de façon « juste » vos préjudices et les différents postes de préjudices.
  • Le médecin-conseil établira un rapport d’expertise qui permettre à votre avocat de défendre au mieux vos intérêts.
  • Le médecin-conseil pourra vous assister lors des différentes expertises ce qui garantira le caractère contradictoire et in fine vous permettra d’être certain d’obtenir la plus juste indemnisation de vos préjudices.

Je vous apporte aide et assistance